Catégories
Technique

Puis-je mettre du pain ou un sac à pain au compost ?

Le pain et le sac de pain dans le compostage est un sujet très controversé. Si vous faites vos premiers pas dans le jardinage et le compostage, vous remarquerez sur les différents sites et forum dédiés à ce sujet que les avis divergent tant entre les spécialistes qu’entre les passionnés pratiquants. Certains disent que c’est mauvais pour le compost, d’autres affirment que ça la rend meilleur.  Qui ont raison et qui ont tort, pour y répondre nos experts du compostage se sont penchés sur la question. Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles le pain et le sac de pain dans le compost font tant polémique et comment y remédier.

Le compost et le pain, un duo compliqué

Pour se faire un avis éclairé sur le problème du pain dans le compost, il est nécessaire de connaître un temps soit peu les bases du compostage.

Le compost, une forme de recyclage bio 

Si vous avez quelques déchets alimentaires de trop à mettre à la poubelle dans votre maison ou un stock de feuilles mortes à liquider dans votre jardin, pensez à les composter pour en faire un engrais écologique. 

Le compost, un engrais bio donc naturel à base de déchets organiques transformés en matières organiques stable et humidifié par le compostage.

 Le compostage quant à lui est un processus de décomposition biologique des déchets organiques compostable (déchet animal et végétal) dans un milieu contrôlé.

Le compostage, une décomposition biologique 

Cela signifie que le compostage est un procédé de transformation qui fait appel à des agents physico-chimiques dans chaque phase de son évolution. Pour rappel, le compostage se déroule en trois étapes : 

  • phase oxydative;
  • phase mésophile;
  • phase thermophile. 

 Parmi les agents chimiques nous ne citerons entre autres l’oxygène, le CO2, la H2O et la chaleur. De plus, il nécessite l’intervention des organismes décomposeurs comme les micro-organismes et les macroorganismes pour catalyser chaque phase du processus. 

Puis-je mettre du pain ou le sac à pain au compost ?

Les micro-organismes décomposeurs du compost 

D’une manière générale, trois types de  micro-organismes  interviennent dans le processus de compostage dont notamment les bactéries, les champignons et les actinomycètes. La formation de ces derniers varie selon la composition du compost et les conditions environnants de ce dernier 

Les macros -organismes décomposeur du compost

Les macro-organismes décomposeurs ne sont généralement visibles qu’à la dernière phase de maturation du compostage. Dans cette lignée de compositeurs, on retrouve la plupart des insectes vivant sous terre dont les lombrics, les vers, les acariens etc.

Le compostage une transformation contrôlée

Il faut savoir qu’un bon compost doit permettre à : 

  • enrichir le sol à cultiver en substance organique;
  • réguler le ph du sol pour le rendre plus fertile;
  • stabiliser la teneur en élément nutritif;
  • favoriser l’ameublissement du sol ;

 Mais pour atteindre ces objectifs, rien ne doit être laissé au hasard. Tout doit être prévu que ce soit la température ambiante en milieu aérobie, l’élévation de température à cause des activités des organismes composteurs, le rapport en CO2, azote bref tout doit être contrôlé. D’où l’intérêt de faire le tri des déchets composant le compost. 

Les déchets doivent être triés

Ces déchets composants le tas pour le compost a en fait une double fonction. 

  • D’une part, c’est la principale source d’alimentation (banque de sucre et de protéine) des organismes composteurs qui ont besoin d’énergie. 
  • D’autre part, il régule la composition et la qualité du compost en devenir. En effet, il faut savoir que chaque déchet a une composition différente et un apport différent dans le compostage.

 Toutefois le tas doit respecter certaines exigences physico-chimiques pour donner un bon compost comme : 

  • un  Ph  inférieur ou égal à 8;
  • un rapport azote carbone situé entre 25 et 30 (C/N);
  • un rapport carbone phosphore  (C/P)  entre 75 et 100;
  • une montée de chaleur suffisant (entre 60 à 80° C)
  • la présence suffisant  d’eau pour la survie  des bactéries

Les déchets verts ou les déchets bruns

Les déchets compostable à mettre dans un bac à ordure peuvent être catégorisés en deux. D’une part on a les déchets verts et d’autre part les déchets bruns.  

  • Les matières vertes riches en azote se composent généralement des déchets de cuisine et de jardin.  Les matières vertes ont une dégradation rapide. Ce sont les feuilles vertes, les feuilles agrumes, les feuilles mortes, les coquilles d’œufs, les légumes et les fruits, les pelures et surtout le pain.
  • Les matières organiques brun ou carbonés sont les déchets durs et sèches à dégradation lente comme l’emballage en papier, le carton, les plantes mortes, les pâtes alimentaires, la viande des animaux, le plastique compostable, le bois, les agrumes et même les plantes mortes. 

La règle de composition de ces deux matières dans le tas de compost est simple. Dans une collecte de déchets le composteur doit veiller à ce qu’il soit composé par un tiers de matières vertes et le reste de matières brun pour maintenir l’équilibre de la composition et favoriser la croissance des micro-organismes décomposeurs. 

Quid du pain ?

Maintenant que vous comprenez pourquoi il faut trier les éléments à mettre dans le compost, vous pourrez aisément vous faire un avis sur les questions qui font polémiques au sujet du pain dans le compost. Pour vous aider, nos experts se sont penchés sur trois questions. Est-ce que la composition du pain est propice au compostage ? Quels peuvent être les effets négatifs du pain sur le compost ? et comment l’aménager pour avoir un compost fertilisant. 

 Les morceaux pains rassis sont compostables

Au regard de la composition du pain (glucose, eau, sels minéraux et graisse) le pain rassi est un déchet organique compostable et mieux, l’amidon présent dans le pain est une banque d’énergie considérable pour les micro-organismes. 

D’ailleurs, le pain a un pH propice entre 4,8 à 7 selon le type de pain et une teneur en acidité idéale pour le compostage.

Puis-je mettre du pain ou le sac à pain au compost ?

Le pain attire les rongeurs ? 

 Malheureusement, le pain attire les parasites et les rongeurs indésirables comme les rats. Mais beaucoup d’autres matières comme la viande ou les légumes peuvent attirer également ces animaux. C’est pourquoi, le composteur doit mettre en place un bon système de couverture pour les éloigner et de mettre le pain et ces matières bien au centre du tas.

Comment utiliser le pain dans le compost

Si le pain est compostable par nature, l’expérience à montrer qu’il n’est pas toujours efficace tous ses états. En effet seuls les pains durs et moisis peuvent donner un compost fertile. Le pain sec non moisi n’est donc pas compostable. Mais là encore, il ne suffit de mettre la baguette rassie au fond du compost il faut en accélérer la dégradation c’est pourquoi nos experts vous conseils de :

  1. Découper le pain en petit morceau ;
  2. Me plonger dans un seau rempli d’eau pour accélérer la décomposition; 
  3. Mettre le pain mouillé en terre bien au centre du tas de déchets alimentaires.

 Et le sac de pain, on en parle ?

Pour savoir si le sac de pain est ou non compostable, il faut se pencher sur les matières qui le composent. Les sacs de pain sont généralement faits en papier. Comme le papier est une substance compostable, les sacs de pain le sont également. Toutefois, il faut noter que toutes les parties du sac ne sont pas toutes à mettre le compost. Seule la matière en papier est éligible à cette noble tâche, le reste, notamment la tige en plastique, est bonne pour la poubelle.

D’ailleurs les emballages en papier peuvent servir autrement au compost que de simple composant. En effet, ces emballages sont propices pour emballer les viandes pourris ou les carcasses de crustacés afin d’empêcher la prolifération des odeurs putride générés par ces produits lors du compostage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.